DIF'actus

Quel est l’intérêt de faire des analyses de lait ?

20 juin 2024
-

Saviez-vous que les minéraux sont essentiels dans l’alimentation d’un ruminant pour sa santé, sa production, sa reproduction et sa croissance ?  

Les oligo-éléments ont tous un lien entre eux. Une carence ou un excès en oligo-éléments peut causer de nombreux problèmes sur un troupeau notamment une baisse de la production, de la fertilité, de l’immunodéficience, une mauvaise qualité du colostrum ainsi que des problèmes de locomotion. 

Les besoins de la vache laitière en minéraux et vitamines

Les oligo-éléments et les vitamines sont essentiels, mais ils sont consommés en très petites quantités chaque jour. Les minéraux les plus sensibles sont :  

  • Le phosphore : Indispensable pour le système musculaire, le métabolisme énergétique, la croissance et la production de lait. Une insuffisance de phosphore peut entraîner des retards de croissance, des diminutions de production, des problèmes de boiteries et une diminution de la fertilité. 
  • Le calcium : Crucial pour le squelette, les fonctions musculaires et sanguines, le calcium est un élément essentiel du lait. La fièvre vitulaire et les boiteries peuvent être causées par une carence en calcium, tandis qu’un excès peut réduire l’absorption des oligo-éléments. 
  • Le magnésium : Participe au métabolisme de l’énergie et des muscles. La mise à l’herbe présente des risques très importants, pouvant causer des tétanies et des difficultés de délivrance. 
  • Le sodium : Important pour l’influx nerveux des muscles et du sang. Une carence en sodium, surtout si elle est associée à une carence en potassium, peut provoquer une perte d’appétit, des comportements de pica, une diminution du TB et de l’acidose. 

Les oligo-éléments participent à la production d’enzymes, à la constitution des vitamines et d’hormones, à la défense immunitaire et au contrôle du stress oxydatif. Selon Meschy (2007), les apports journaliers recommandés sont les suivants : 

  • Le cuivre : 10 mg/kg MS de ration 
  • Le zinc : 50 mg/kg MS de ration 
  • Le manganèse : 50 mg/kg MS de ration 
  • Le sélénium : 0,1 mg/kg pour les vaches en lactation et 0,3 mg/kg MS de ration pour les vaches gestantes 
  • L’iode : 0,2 mg/kg pour les vaches en lactation et 0,8 mg/kg MS de ration pour les vaches gestantes 
  • Le cobalt : 0,3 mg/kg MS de ration 
  • Le molybdène : 0,1 mg/kg MS de ration 
 

Les vitamines sont essentielles à la santé des ruminants (production, reproduction, vêlage, immunité). L’alimentation actuelle ne satisfait pas toujours tous les besoins, rendant nécessaire l’utilisation d’aliments complémentaires. Les vitamines jouent un rôle essentiel dans le développement et le bon fonctionnement de l’organisme. Chaque vitamine offrira des avantages additionnels et comblera les lacunes nutritionnelles des bovins. Les vitamines liposolubles jouent un rôle particulier dans la formation et le maintien des tissus. Tandis que les vitamines solubles dans l’eau, en particulier les vitamines du groupe B, jouent un rôle dans les processus métaboliques (co-enzymes). 

Les apports journaliers recommandés varient selon la proportion de concentré dans la ration : 

  • Vitamine A : 4200 UI/kg MS de ration si moins de 40 % de concentré et 6 600 UI/kg MS de ration si + de 40 % de concentré 
  • Vitamine D : 1 000 UI/kg MS de ration quel que soit l’apport de concentré 
  • Vitamine E : 15 UI/kg MS de votre ration jusqu’à 40% en fonction des caractéristiques de votre ration et de votre troupeau. 

Une approche personnalisée pour optimiser la santé et la production de votre exploitation

L’analyse du lait est un outil précieux qui permet de déterminer avec précision les besoins en minéraux de votre exploitation. Grâce à une approche personnalisée, vous pouvez mettre en place une stratégie d’alimentation minérale qui préserve et optimise la santé et la productivité de vos vaches.

En effet, chaque exploitation laitière est unique. Les sols, les rations, les fourrages et les niveaux de production ne sont pas les mêmes partout. Une formule minérale ne peut donc pas être la même dans le sud Vendée, le nord Morbihan ou dans les Mauges. Le centre de la France enregistre par exemple d’importantes carences en cuivre, en iode ou encore en sélénium.   

Des services dédiés à la réussite de votre élevage

Difagri propose la réalisation de votre analyse de lait proposée par votre interlocuteur technique. Ces analyses permettent de détecter d’éventuelles carences ou excès. Un technicien DIFAGRI se rend ensuite dans votre exploitation pour élaborer, en collaboration avec vous, une formule minérale personnalisée. Cette formule prend en compte votre ration et vos objectifs de production, avec la possibilité d’y ajouter de nombreux ingrédients (bicarbonate, sodium, sel, argile, levures…) et d’adapter l’emballage (Big Bag et/ou sacs de 18 kg à 35 kg).    

Nous vous apportons de la simplicité et un gain de temps quotidien grâce à une solution sur mesure qui s’adapte parfaitement à vos besoins.  

Nous proposons également la réalisation d’analyse de fourrage (macro-éléments + oligo-éléments) pour une gestion nutritionnelle encore plus complète. 

Partager cet article sur :

Articles similaires

30 avril 2024
-
Les beaux jours arrivent, et les fortes chaleurs aussi ! C'est le moment de penser stress thermique ! L’été dernier a été marqué par des chaleurs exceptionnelles, et la barre des 40°C a été franchie dans de nombreuses communes...