• Français
    • Anglais
DIF'actus

Lien entre alimentation et kystes ovariens

26 avril 2021
-

Le saviez-vous ?

Une vache en acétonémie c’est 6 fois plus de risque de kystes !

Info scientifique

Les kystes apparaissent pendant la phase d’augmentation de la production laitière, qui s’accompagne d’un déficit énergétique et d’une mobilisation importante des réserves graisseuses de l’animal.

La relation négative entre la note d’état corporel et le risque d’apparition d’un kyste est connue tant chez les primipares que les pluripares. Ainsi il a été démontré qu’un changement positif de la balance énergétique avant le part était positivement corrélé avec l’incidence des kystes au cours du postpartum.
L’augmentation d’une unité du score corporel (échelle de 1 à 5) entre le 60ème jour avant le part et le part augmente de 4,3 le risque d’apparition d’un kyste au cours du postpartum. Par contre les valeurs absolues relevées avant le vêlage, au moment du vêlage et au cours du postpartum sont sans relation avec cette fréquence.

Les facteurs régulateurs de la balance énergétique au cours des premières semaines du postpartum sont multiples et tout à la fois de nature métabolique et hormonale. Leur rôle respectif et leurs mécanismes sont loin d’avoir été élucidés. L’un d’entre eux, la leptine suscite de plus en plus l’intérêt des chercheurs.

La nutrition peut également exercer un effet de manière plus spécifique. Ainsi, la distribution de fourrages connus pour leur teneur plus élevée en phyto-oestrogènes peut dans certaines circonstances s’accompagner d’une augmentation de la fréquence des kystes. Une alimentation carencée en beta-carotène a également été reconnue comme facteur prédisposant de l’apparition de kystes.

Sources : https://orbi.uliege.be/bitstream/2268/70574/1/R14_Kystes_ovariens_2016.pdf, Pr Hugues Guyot et Pr Christian Hanzen, 2013

Les solutions Difagri

Difagri dispose d’une large gamme de produits glucoformateurs pour la prévention de l’acétonémie.

Pour toute question n’hésitez pas à contacter votre interlocuteur Difagri habituel.

Partager cet article sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Articles similaires

26 avril 2021
-
Une bonne alimentation peut suffire à couvrir en majorité les besoins nutritionnels des animaux. Cependant dans certaines situations...
26 avril 2021
-
Les premiers chantiers de récolte d’herbe de la saison ont commencé et vont se poursuivre pour nos éleveurs Selon un récent sondage...