DIF'actus

Comment gérer le risque de tétanie pendant la période de mise à l’herbe ?

28 février 2023
-

Qu’est-ce que la tétanie d’herbage ?

La tétanie d’herbage, aussi nommée tétanie hypomagnésienne, est une maladie métabolique pouvant toucher les animaux au pâturage et notamment les ruminants, en particulier les femelles laitières.  

Elle se déclare lors de la mise au pâturage et après l’ingestion de grandes quantités de jeunes pousses d’herbes. Elle est consécutive à des déséquilibres ioniques dans le sérum sanguin, ce qui peut causer des spasmes musculaires, une agitation et parfois même des convulsions. 

Les vaches laitières sont particulièrement sensibles à la tétanie d’herbage en raison de leur demande accrue en calcium pour la production de lait. La tétanie d’herbage peut entraîner une réduction de la production laitière ainsi qu’une baisse de la qualité du lait. 

Quels sont les symptômes et les facteurs contribuant à la survenue de la tétanie d'herbage ?

La tétanie d’herbage se caractérise particulièrement par une diminution du taux de magnésium dans le sang. 

En général, les symptômes nerveux sont responsables de la survenue de la maladie chez l’animal.  

  • Une hyperexcitabilité neuromusculaire ;   
  • Des troubles du comportement ; 
  • Des troubles locomoteurs ; 
  • Une raideur de la démarche ;  
  • Une mauvaise coordination des mouvements ;  
  • Des grincements de dents et des crises convulsives. 

Le stress peut augmenter la sensibilité des vaches laitières à la tétanie d’herbage en perturbant l’équilibre électrolytique de leur organisme.  

Les conséquences 

La tétanie d’herbage peut entraîner des conséquences importantes pour les vaches laitières et leur production laitière. Celles-ci incluent : 

  1. Une perte de production laitière : la tétanie d’herbage peut réduire la production laitière des vaches car elle affecte leur capacité à se nourrir adéquatement et à métaboliser les nutriments. 
  1. Une perte de poids : les vaches souffrant de tétanie d’herbage peuvent perdre du poids en raison de la réduction de leur consommation d’aliments et de l’augmentation de leur niveau de stress. 
  2. Une diminution de la qualité du lait : cette maladie peut entraîner une diminution de la qualité du lait de la perturbation du métabolisme des vaches. 
  3. La mortalité : dans les cas graves de tétanie d’herbage, il peut y avoir une mortalité chez les vaches laitières. 
  4. Une diminution de la rentabilité globale de l’exploitation laitière : en raison des coûts associés à la perte de production laitière, de la mortalité et du traitement.  

Il est donc important de prendre des mesures pour prévenir la tétanie d’herbage pour protéger la santé et la production des vaches laitières. 

Les bonnes pratiques

La mise à l’herbe est toujours une période compliquée pour les animaux et pour les éleveurs. Pour réduire le risque de tétanie durant cette période, il est essentiel de prendre certaines mesures préventives :  

  1. Surveiller la qualité de l’herbe et assurer une alimentation équilibrée : les animaux doivent avoir accès à une alimentation qui comprend suffisamment de magnésium et de calcium.  
  2. Proposer aux animaux en complément du pâturage, un repas à base de fibres afin de ralentir le transit et de valoriser la ration totale.
  3. Introduire lentement les animaux à l’herbe pour permettre à leur système digestif de s’adapter à la nouvelle alimentation et surveiller les potentiels symptômes.  
  4. Modifier la période de pâturage, en évitant de laisser les vaches pâturer sur les terrains les plus à risques pendant les périodes de forte croissance de la végétation, comme la période de printemps.  
  5. Ajouter des suppléments de magnésium, d’argiles et de calcium à l’alimentation des vaches aident à prévenir la tétanie d’herbage. Veiller aux apports en chlorure de sodium.
  6. En général, une bonne gestion de l’alimentation et une surveillance attentive des animaux peuvent aider à prévenir la tétanie pendant la période de mise à l’herbe. 

Nos solutions nutritionnelles

Solu MG K, valorisateur de mise à l’herbe

SOLU MG K couvre les besoins en magnésium lors de la mise à l’herbe. C’est une spécialité à base d’argiles : clinoptilolite (zéolite). Produit spécialement formulé pour être distribué pendant la mise à l’herbe des animaux ainsi qu’aux périodes de repousses de l’herbe.  

Le magnésium et les capteurs d’ammoniac réduisent le risque de tétanie (hypomagnésémie) et améliorent le transit (bouse moins liquide). 

Le rôle et les atouts de SOLU MG K 

Le rôle et les atouts de SOLU MG K 

Les effets du Yucca sur l’ammoniac 

SOLU MG K poudre contient du yucca schidigera 10 000 mg/kg dont les saponines permettent une meilleure utilisation de l’azote soluble en fixant l’ammoniac lorsque la concentration est élevée puis en la libérant lorsque la concentration devient plus faible. Le yucca bloque les fermentations pour augmenter les protéines digestibles d’origine alimentaire (PDIA).  

Partager cet article sur :

Articles similaires

30 août 2023
-
Le SPACE est depuis de nombreuses années un rendez-vous incontournable pour les professionnels de l'élevage et rassemble de nombreux acteurs.
26 juillet 2023
-
15 à 20% des problèmes en élevage sont liés à la santé des pieds des animaux...